Amoureux des bancs publics

Pas comme dans la chanson

De sinistres individus ont réussi à déboulonner et à emporter les deux bancs publics en bois et métal qui se trouvaient dans le parc devant l’école de Bellevue.

Que dire de plus? Cette photo se passe de tout commentaire. Le pauvre Georges Brassens doit se retourner dans sa tombe, lui qui chantait: «Les amoureux qui s’bécotent sur les bancs publics, bancs publics, bancs publics, en s’disant des «Je t’aim» pathétiques, ont des p’tits gueul’s bien sympathiques.»

(Auteur compositeur: Georges Brassens, éditeur: Warner Chappell Music France)

Retour