Les enfants de l'Arc-en-Ciel en République dominicaine

Une association soutenue par la mairie

La mairie de Bellevue soutient de nombreuses associations caritatives actives en Suisse ou à l’étranger. Parmi ces dernières, citons la fondation Les enfants de l’Arc-en Ciel, qui a construit et gère un centre scolaire en Républicaine dominicaine. Bernadette Aigroz, fille de l’ancien adjoint au maire de Bellevue Fernand Aigroz, nous en parle, accompagnée de deux autres membres du conseil de fondation, Bernard Lonchampt, vice-président, et Christian Monney, psychiatre et conseiller médical.
 

Ce centre est situé  à Cabrera dans le nord de l’île, où se trouve également Haïti. Il accueille actuellement 225 enfants issus des milieux les plus défavorisés.Il y a 8 classes qui couvrent les cycles primaire et secondaire et deux classes pour les études supérieures.  La fondation espère ouvrir deux nouvelles classes au cours des prochaines années, afin de terminer le parcours scolaire devant permettre d’obtenir un baccalauréat reconnu sur le plan international.

L’accès à l’école et aux cours de soutien pour ces enfants est entièrement gratuit. Les fournitures scolaires, les uniformes obligatoires dans le pays, les collations et repas ainsi que le ramassage scolaire sont également gratuits. Ces conditions sont absolument nécessaires pour que les enfants poursuivent leur scolarité jusqu’à leur majorité. A défaut, ils risqueraient de devenir des enfants de la rue, avec toutes sortes de problèmes: prostitution infantile, drogue, alcool. La fondation, qui souhaite donner une véritable école de vie aux élèves, envisage d’autres réalisations autour du centre: agrandissement des locaux sanitaires, construction d’une cuisine et d’un réfectoire, création d’un terrain de sport, etc.

Les sourires des enfants de l’Arc-en-Ciel sont la meilleure des récompenses pour les membres du conseil de fondation, qui se rendent souvent sur place pour assurer le suivi des projets et la bonne gestion du centre.

Vous trouverez de nombreux détails sur le site de l'association.           Retour

  Christian Monney (à gauche) et Bernard Lonchampt entourent Bernadette Aigroz.