Séance de dédicaces pour Bridget et Caroline Dommen

Elles ont écrit quatre livres pour enfants

La Belleviste Bridget Dommen et sa fille Caroline étaient présentes au Salon du livre et de la presse qui s’est tenu à Palexpo du 29 avril au 3 mai. La raison: elles ont dédicacé les quatre ouvrages pour enfants qu’elles ont écrits en commun dans le cadre des festivités pour commémorer le rattachement de Genève à la Suisse en 1815.

Voici quelques détails sur ces livres publiés l’an dernier et cette année aux éditions La Joie de lire SA dans la collection Traces d’histoire.

 







Le premier s’intitule Mademoiselle de Trop et raconte la vie d’Anna Lullin et de son mari Jean-Gabriel Eynard, qui ont participé au congrès de Vienne il y a deux siècles. Chaque volume joliment illustré veut présenter en termes simples aux enfants des personnalités qui ont marqué l’histoire de Genève.


Le journal de Marie-Mélie évoque un personnage imaginaire, mais se base sur des faits réels pour décrire les peurs, les espoirs et les incompréhensions des petites gens - surtout des enfants - en des temps troublés.




On trouve encore La sorcière de Genève, qui raconte l’épopée de Michée Chauderon, la dernière femme à être accusée de sorcellerie dans le canton. Elle fut exécutée sur la plaine de Plainpalais pour un tel méfait, alors que sa seule faute était de soigner ses proches par la vertu de certaines plantes.










La collection se termine avec Madame de Staël prend sa plume, où l’on voit la fille du banquier genevois Jacques Necker fréquenter à Paris les plus grands esprits de son époque, avant d’être interdite de sol français par Napoléon.






Bridget et Caroline Dommen ont également animé un atelier pour enfants consacré à ces femmes qui ont fait l'histoire.

Les photos qui illustrent cet article sont tirées du catalogue des éditions La Joie de lire.

Retour