Quatre dames tout de noir vêtues

Une marque d'élégance

  Quatre dames tout de noir vêtues sont venues embellir l’espace situé à proximité de l’école de Bellevue. Elles donnent tout son sens à l’appellation parc des Aiglettes, puisqu’il s’agit de ces charmants rapaces, qui figurent aussi sur les armoiries de la commune.

Cette sculpture monumentale est l’œuvre de Sylvio Asseo, qui est domicilié à Puplinge. Son prénom semble prédestiné, puisqu’il vient du latin silva, ce qui veut dire forêt. Il a réalisé d’autres ouvrages sur le territoire communal: le serment des trois pics  au carrefour Mojonne/Chênaie et les animaux exotiques qui sont proches du parc Challandes. Et bon nombre de ses sculptures se trouvent en divers endroits du canton.

Sur son site Internet, on peut lire ceci: «Sylvio a surtout un rapport tout particulier avec la nature: l'idée de donner une deuxième vie aux troncs qu'il sculpte est primordiale à ses yeux. Elle symbolise la continuité, permet de garder le souvenir des arbres morts, et tisse un lien entre les époques ... »

Il est même poète à ses heures et écrit ceci:




"Ici même, de vieillesse ce chêne est tombé.
Face au chemin ses racines de sagesse se sont levées.
Plus de deux siècles d'histoire à raconter
depuis le temps où d'un gland il est né.
C'est avec l'homme qu'il veut partager
Et lui réapprendre à écouter la force de la vie qui l'a fait pousser.
Ainsi cet arbre m'a parlé quand je suis allé le rencontrer:
"Toi tu es habilité à me transformer, car là où je suis couché.
J'aimerais demeurer et continuer à être habité
Et peut-être repousser au cœur de l'amitié ... "



Retour