Remise du mérite communal

Un écrivain genevois lauréat




L’écrivain genevois Yves Laplace, qui habite à Bellevue, a reçu l’an dernier le Mérite communal 2017 des mains du maire Bernard Taschini. La cérémonie s’est déroulée à mi-novembre, avant la dernière séance du Conseil municipal, en présence des autorités, des conseillers et de quelques amis du lauréat.



Ce dernier est récompensé pour son roman
Plaine des héros, paru aux éditions Fayard en 2015,
qui a valu à son auteur le Prix suisse de littérature en 2016
et le prix Alice Rivaz en 2015.



Le maire a rappelé que le récipiendaire est romancier, critique littéraire, passionné d’histoire et de théâtre, sans oublier son rôle en tant qu’arbitre de football. «C’est un honneur pour moi de vous remettre le Mérite belleviste», a-t-il déclaré. Yves Laplace a répondu ainsi: «Je suis très honoré et très heureux de recevoir ce prix. C’est une belle surprise pour moi.»

Dans la plaquette éditée par l’Office fédéral de la culture pour présenter les lauréats des prix suisses de littérature 2016, Yves Laplace écrit ceci: «Plaine des héros est un roman-enquête autour du fasciste genevois Georges Oltramare et de son neveu, Grégoire Dunant. Oltramare, né en 1896, auteur de théâtre et pamphlétaire antisémite, est à l’origine de la fusillade sur la plaine de Plainpalais, qui a fait treize morts et soixante-cinq blessés le 9 novembre 1932… En 1950, Oltramare sera condamné à mort, par contumace, en France. Il mourra à demi oublié en 1960.»

L’écrivain termine son avertissement en ces termes: «L’obsession antisémite, et ses conséquences meurtrières, éclatent au sein même d’un «roman de formation.» … Tous les faits historiques et familiaux évoqués sont conformes à la vérité. Ils étaient le plus souvent restés secrets, jusqu’à l’écriture de ce livre.»







Retour