Pour un membre de l'Harmonie de Genthod-Bellevue

Une retraite en fanfare

Roland Decrauzat joue de la basse à l'Harmonie de Genthod-Bellevue depuis de nombreuses années. Ses amis musiciens lui ont réservé une jolie surprise à l’occasion de son départ à la retraite. Ils m’ont transmis ce texte que je publie volontiers et je m’associe à eux pour lui souhaiter une heureuse retraite.

Ce dimanche 28 avril, notre ami Roland a pris sa retraite de chauffeur TPG sur la ligne 20 qui dessert Colovrex. Un signe? Non, vingt bisons. Place Neuve, il fait demi-tour devant le Grand-Théâtre qui souvent ravit ses sens. Un cygne?  Bien plus, tout un lac.
Pont de l'Ile, il jette un regard sur le Léman, s'imaginant le Ponant. Un signe? Non, trois poules d'eau. Son terminus de carrière est Cornavin, pour lui dont l'appartement est rempli de trains. Un signe? Que dis-je, c'est un signal, c'est un sémaphore!



Nul doute que Roland  se souviendra longtemps de son départ à la retraite.













A l'arrêt, l'Harmonie de Genthod-Bellevue en grande tenue l'attend en fanfare et joue quelques mélodies entraînantes. Des canards? Non, des signes d'amitié. Comme inscrit sur le panneau que le chauffeur venant le relayer lui a remis: «Joyeuse retraite Roland».

Roland Decrauzat était fort ému au moment de descendre du bus et de passer définitivement le relais à son collègue des TPG et tous les membres de l’Harmonie sont allés fêter son départ à la retraite dans un restaurant des environs.

Un sympathique témoignage d’amitié pour ce musicien.
Retour