Pour son travail de maturité au Collège Sismondi

Une Belleviste parle du jour de dépassement









La Belleviste Joséphine Lutzelschwab a obtenu son diplôme de maturité au Collège Sismondi en juin de cette année. Pour son travail de fin d’études, elle avait choisi le thème du jour de dépassement. Une notion un peu complexe qu’elle nous explique en termes simples.

«Le jour de dépassement correspond pour la Terre au jour de l’année où la consommation totale des ressources naturelles dépasse celles que la nature est capable de produire en 12 mois. Ce jour survient de plus en plus tôt chaque année. En 2018, les ressources naturelles étaient déjà épuisées au 1er août.», nous dit-elle en nous présentant son rapport de 28 pages, pour lequel elle a obtenu la note de 5,5.

Ce qui est intéressant dans l’approche de Joséphine, c’est qu’elle a souhaité et obtenu le soutien de la mairie de Bellevue. En effet, cette dernière a financé le graphisme, l’impression et la distribution d’un dépliant de 4 pages à tous les Bellevistes. Ce dépliant est un bon résumé de son travail de maturité. Il comprend de nombreux conseils et recommandations pour nous inciter à changer notre manière de consommer, y compris une recette pour fabriquer soi-même son propre produit à vaisselle.

«Mais attention, s’empresse d’ajouter Joséphine, je suis loin d’être parfaite et je n’applique pas forcément tous les conseils que je donne aux autres. Mais mon souhait le plus cher est que la population belleviste soit sensibilisée à cette notion de jour de dépassement et adopte un comportement plus respectueux envers notre planète. Cela veut dire consommer moins et mieux, mais cela ne signifie pas qu’il faut tout arrêter d’un coup. La clé est de modifier nos pratiques et de progressivement mettre en place des habitudes plus durables. Ce tout-ménage propose quelques astuces qui vont dans cette direction. Toute action, même modeste, va dans le bon sens.»





Retour